News - ZeStress.com
  accueil Bien-être Cadre de Vie Diététique Forme Relaxation
 

News


Infos : Simulateur d'aube
En savoir plus
Ses effets prouvés
Faq simulateur d'aube
Etudes
Comparatif

Infos : luminothérapie
En savoir plus
Faq luminothérapie
Que choisir ?
Sad et luminothérapie
Quizz-Test
Interview
Illuminez votre vie
News

Eclairage naturel
Eclairage au travail
Interview
Bienfaits de   l'éclairage naturel

Gestion du stress
Le stress
Gérer son stress
Test
Revues du bien-être
News à lire
Relaxation en ligne

NOTRE BOUTIQUE
Simulateur d'aube
Lumie 300
Lumie 200
Luminothérapie
Sommeil
Travail de nuit
Lumière du jour
Vie pratique
Livres
Photothérapie
CD de relaxation
Oméga 3
Loisirs détente

NOS PROMOTIONS





169 127 €


Autres promos

Newsletter
S'abonner Ok

services clients

• Satisfait ou   remboursé
• Délais de livraison


• Qui sommes-nous ?
• Plan du site
• Nos partenaires

 

NEWS A LIRE

>Durée du sommeil et espérance de vie

Une étude a été menée par les chercheurs de l’Université de Californie sur très large échelle, (pendant plus de six ans, sur un échantillon de plus de 1,1 million de personnes, âgées entre 57 et 58 ans) pour mesurer la relation entre durée du sommeil et espérance de vie.

Cette étude, la première d’une aussi grande ampleur, a pris en compte aussi d’autres facteurs tels que l’age des individus, leurs habitudes alimentaires, leur mode vie.

Ses conclusions publiées dans la revue ‘’Archives of General Psychiatry’’, et discutées à un Congrès médical à Boston, sont tout a fait surprenantes. Il en ressort que les personnes dormant 8 heures par nuit meurent plus tôt que les personnes dormant 5, 6 ou 7 heures par nuit.

Alors qu’une durée de 8 heures de sommeil par nuit est traditionnellement considérée comme la norme recommandée, cette étude démontre qu’elle aurait, au contraire, pour résultat, de diminuer l'espérance de vie. C’est parmi les personnes dormant de 6 heures trente à 7 heures par nuit, que le taux de longévité le plus fort a été observé.


L’étude établit clairement pour la première fois le lien entre une durée prolongée de sommeil et une mortalité plus élévée.
Elle démontre ainsi que le risque de décès augmente de 15 % chez les individus dont le sommeil est de huit heures par nuit, de 20 % chez ceux dont le sommeil est de neuf heures par nuit et de 35 à 40 % chez ceux dont le sommeil est de dix heures par nuit.

Les auteurs du rapport ne peuvent fournir l’explication d’un tel phénomène. Selon le Dr Daniel Kripke : « nous ne savons pas si de longues périodes de sommeil accélèrent la mort…Il est nécessaire de mener des études complémentaires pour savoir si le fait de régler son réveil plus tôt a un impact positif sur la santé»


Pour le professeur Horne du Centre de Recherche sur le Sommeil de l’Université de Loughborough les gens qui plaident pour de longues périodes de sommeil sont dans l’erreur. «Six ou sept heures de sommeil par nuit est l’idéal » dit il.

La National Sleep Foundation, qui fixe aux USA la norme recommandée à 8 heures de sommeil par nuit, a contesté aussitôt les conclusions de ce rapport tandis que son auteur maintenait que rien ne démontre qu’une durée de sommeil longue serait bénéfique au plan de la santé.

Autre conclusion de ce rapport : la consommation de somnifères se traduit elle aussi par une espérance de vie moindre.

A notre avis, cette étude demande à être minutieusement discutée. On pourrait se demander notamment si une plus longue durée de sommeil n'est pas la conséquence de problèmes de santé sous jacents, justifiant ainsi son influence sur l'espérance de vie réduite.

>L'humour et l'optimisme sont deux facteurs de protection contre le stress très efficaces et pas chers !

En riant, on multiplie par trois ou quatre la capacité respiratoire. Cela augmente la sécrétion de salive et de sucs digestifs ce qui facilite la digestion. Le rire détend l'ensemble des muscles, dilate les vaisseaux sanguins et permet donc au sang de mieux circuler. Le diaphragme, enfin, est très sollicité qui masse tous les organes digestifs. Bref, c'est à la fois un sport(une minute de rire égale dix minutes de jogging), une détente et un remède efficace pour lutter contre ses angoisses et la morosité ambiante.

 

> Des chercheurs de l'université d'Irvine, en Californie, affirment que le fait d'anticiper un évènement joyeux peut augmenter le taux d'endorphine -hormone qui donne la pêche - et faire baisser la production d'hormones liées au stress. On y pensera...

 

> Le chocolat serait un aliment pour le plaisir, pour le bien-être, anti-stress pour certains, et antidépresseurs pour d'autres. Son goût et son odeur est une source de plaisir immédiat, sa composition chimique sucite des effets stimulants : il tonifie neurones et muscles et de ses substances bioactives résultent des effets euphorisants, anti-stress et aphrodisiaques. Alors...

 

> La lumière du soleil pourrait diminuer les douleurs post-chirurgicales et réduire le recours aux médicaments, d'après une étude effectuée à l'hopital de Montefiore de Pittsburgh. Selon les résultats, les patients opérés placés dans des chambres claires, baignées de lumière naturelle consommaient moins de médicaments antidouleur que leurs semblables, logés dans des chambres plus sombres. Les patients des chambres claires montraient également un niveau de stress moins élevé et semblaient ressentir moins de douleurs à la suite de l'opération et à leur sortie d'hôpital. D'où l'importance de la lumière...

Retourner à ma page précédente
Retour à la page d'accueil

 

 
RELAXATION | BIEN-ETRE | DIETETIQUE | CADRE DE VIE | FORME | NOUS CONTACTER
Ce site a été déclaré à la CNIL sous le n°1040816. Mentions légales
Copyright © Site optimisé pour un affichage 800x600

ZeStress.com > News