Foire aux questions sur la luminothérapie - ZeStress.com
  accueil Bien-être Cadre de Vie Diététique Forme Relaxation
 

Foire aux questions sur la luminothérapie


Newsletter
S'abonner Ok

Infos : Simulateur d'aube
En savoir plus
Ses effets prouvés
Faq simulateur d'aube
Etudes
Comparatif

Infos : luminothérapie
En savoir plus
Faq luminothérapie
Que choisir ?
Sad et luminothérapie
Quizz-Test
Interview
Illuminez votre vie
News

Eclairage naturel
Eclairage au travail
Interview
Bienfaits de   l'éclairage naturel

Gestion du stress
Le stress
Gérer son stress
Test
Revues du bien-être
News à lire
Relaxation en ligne

NOTRE BOUTIQUE
Simulateur d'aube
Lumie 300
Lumie 200
Luminothérapie
Sommeil
Travail de nuit
Lumière du jour
Vie pratique
Livres
Photothérapie
CD de relaxation
Oméga 3
Loisirs détente

NOS PROMOTIONS





169 127 €


Autres promos

services clients

• Satisfait ou   remboursé
• Délais de livraison


• Qui sommes-nous ?
• Plan du site
• Nos partenaires

 


FOIRE AUX QUESTIONS SUR LA LUMINOTHERAPIE


Dans quels cas puis je utiliser un appareil de luminothérapie ?

La luminotherapie est utilisée essentiellement pour les problèmes de dépression saisonnière et de retard de phase dus à des troubles du rythme circadien : travail de nuit, troubles du sommeil, personne ‘’du soir’’ ne pouvant se coucher avant une heure fort tardive, jet-lag.

La luminothérapie est utilisée aussi avec efficacité dans les domaines suivants : Boulimie, troubles compulsifs, attaques de panique, syndrome de désaccoutumance à l’alcool, syndrome de fatigue chronique, schizophrénie avec composantes dépressives, traitement de dépressions non saisonnières, stratégie alternative aux anti dépresseurs, céphalées (environ 50% des dépressifs se plaignent de céphalée et environ 25% des patients souffrant de céphalée sont dépressifs).

Dans tous les cas il faut prendre préalablement l’avis de son médecin traitant. En début de traitement il est aussi indiqué de consulter un ophtalmologiste. Le traitement pourra alors se faire dans un cadre totalement sécurisant.

Quelle différence existe il entre une lampe de luminothérapie et un simulateur de l’aube ?

Le simulateur de l’aube, en l’état de nos connaissances, concerne les personnes qui ont du mal à se réveiller, celles souffrant du blues de l’hiver dans sa forme légère, mais aussi les personnes en bonne santé désireuses d’obtenir une meilleure qualité de sommeil et plus d’énergie dans la journée.
Pour les personnes souffrant de troubles du sommeil ou de dépressions caractérisés, le simulateur de l’aube peut venir en complément d’un traitement de luminotherapie, mais ne saurait suffire à lui seul.

Quand je m’informe sur la luminothérapie il est beaucoup question d’ampoules plein spectre. Est ce la même chose ?

En aucun cas. En fait il y une confusion certaine dans l’esprit du public.
Pour les personnes souffrant de dépression saisonnière il est souvent recommandé de s’exposer à une lumière vive d’une intensité de l’ordre de 10.000 lux, mais aussi de suivre des recommandations d’ordre général, comme être le plus souvent à l’extérieur, où mieux s’éclairer chez soi et au bureau.
C’est cette dernière recommandation qui est à l’origine de cette confusion.

Certaines ampoules visent à un meilleur éclairage, grâce à une lumière épurée de sa partie jaune surabondante et à un meilleur rendu des couleurs. Elles contribuent donc à une certaine forme de bien être et de confort visuel, mais n’ont pas de vertus thérapeutiques directes, comme une exposition à la lumière vive.

Mon médecin généraliste m’a conseillé de m’acheter une lampe de luminothérapie. Mais il ne m’a pas orienté vers une marque particulière. Quel appareil choisir ?

Les médecins recommandent le plus souvent de s’exposer à une puissance de 10.000 Lux à une distance de 50-60 centimètres. C’est la norme la plus courante. De nombreuses études ont en effet établi qu’il était obtenu de meilleurs résultats en utilisant un appareil de 10.000 lux sur une durée réduite à 30 minutes

Dans l’appréciation des 10.000 lux Il convient de prêter attention à la distance de traitement indiquée par le fabricant. Un appareil de 10.000 lux à 20 cm de distance ne peut être véritablement considéré comme étant véritablement de10.000 lux. Il s’agit plutôt d’un appareil de 2500 -4000 Lux.

Il ne faut pas omettre qu’on peut difficilement s’exposer pendant 30 minutes à une lampe, à 20 centimètres de distance. Le temps de traitement devrait donc être multiplié par 3 ou 4 pour être efficace.

En conclusion, cette intensité de 10.000 Lux doit donc être recherchée de préférence à une distance raisonnable de 40 à 60 cm.

Dans quels cas les appareils de 2500 à 5000 lux à une distance raisonnable peuvent ils être utilisés ?

En fait ils concernent certains cas particuliers de traitement, et donc des personnes déjà expérimentées dans l’utilisation de la luminothérapie. Ces hypothèses sont assez spécifiques.
De même, ils peuvent être indiqués pour les personnes expérimentant pour la première fois la luminothérapie.

Doit on regarder fixement la lumière, lors d’une séance de luminothérapie ?

Il n’y a pas de nécessité à cet égard. Néanmoins il est tout à fait recommandé de regarder fixement la lumière, à intervalles réguliers, toutes les une ou deux minutes, pendant quelques secondes.

Dois je n’acheter une lampe que si elle classée ‘’medical device’’. ?

En matière de luminothérapie, le classement en medical dévice (selon les normes européennes) n’est pas une garantie automatique de qualité. En effet, certains produits –finlandais notamment-, suivent les normes de leur pays, et sans avoir la classification en Medical Device, se révèlent d’excellente qualité.
A l’inverse, il peut arriver qu’une lampe classée en Medical Device se révèle assez décevante au plan de la qualité.
En définitive, le nom du fabricant – et son expérience dans le domaine spécifique de la luminothérapie- est l’indice de qualité le plus utile.

Ce type d’achat est il pris en charge par la Sécurité Sociale ?

Il est pris en charge en Allemagne, et en Suisse, et par de nombreuses mutuelles aux Etats Unis. Ce type de dépenses n’est pas encore pris en charge par la sécurité sociale en France.

Quelle est la garantie prévue pour les lampes de luminothérapie ?

Elle est de longue durée, c'est-à-dire de deux ans, parfois même de trois ans, à l’exclusion des tubes fluorescents. Toutefois ces tubes fluorescents sont eux-mêmes prévus pour durer très longtemps.

Si j’achète une lampe et qu’elle ne me convient pas, que puis je faire ?

Si celle-ci est achetée sur Internet, vous disposez d’un délai de rétractation de7 jours, parfois même d’une garantie satisfait ou remboursé sur une plus longue durée.



Notre boutique :
Lampes de luminothérapie
Simulateurs d'aube

En savoir plus :
Essais cliniques sur le simulateur d'aube
La luminothérapie
Les simulateurs de l’aube
Comparatif
La dépression saisonnière
Quizz-Test

Interviews :
Jean Claude Neller, Psychologue clinicien
Gérard Pons, Président de l’Association Française de Luminothérapie

Retourner à ma page précédente
Retour à la page d'accueil


 
RELAXATION | BIEN-ETRE | DIETETIQUE | CADRE DE VIE | FORME | NOUS CONTACTER
Ce site a été déclaré à la CNIL sous le n°1040816. Mentions légales
Copyright © Site optimisé pour un affichage 800x600

ZeStress.com > Foire aux questions sur la luminothérapie